Mon parcours

De la l’équitation classique et l’éthologie…

Cavalière depuis l’âge de 15ans, j’ai fait mes armes dans mon club d’équitation à Soissons.

Le club était voisin de la maison de mes parents. J’ai passé six mois à regarder les autres monter. Le premier jour où mes parents m’ont autorisée à monter j’étais prête, cheval et matériel prêts dans le manège avant le professeur. J’avais passé six mois à regarder les autres se faire allumer pour les erreurs qu’ils faisaient !

Je jouais les palefreniers après l’école pour me payer mes cours. Dans mes six premiers mois d’équitation, on m’a chargée du débourrage des poneys et des chevaux difficiles.

Je suis très vite sortie en concours hippique pour remettre les chevaux rétifs ou assimilés. J’ai beaucoup monté les chevaux que l’on ne pouvait pas sortir en concours. (Les oignons c’était pour ma pomme !) Ca a duré environ trois ans.

J’ai passé les deux examens en deux ans. A l’époque pas il n’y avait pas 7 galops mais le Premier et le Deuxième Degré, le galop 7 équivalent au Deuxième degré.

Deux ans après le Deuxième Degré je passe l’Etrier de Vermeil (équivalent au galop 8) en dressage, puis en obstacle l’année suivante à cause d’un cheval blessé.

En 1982 j’ai le brevet d’état d’éducateur sportif  de degré 1 : le BEES 1.

J’enseigne dans des clubs pendant quelques années à Laon et à Soissons jusqu’en 1985, date de mon départ pour la Guyane Française.

J’ai passé 40 ans dans le monde du cheval avec beaucoup de disciplines abordées : le dressage, le  CSO, la voltige, le horse-ball, les spectacles, les cascades, avec plusieurs participations à des championnats d’Europe et mondiaux comme Groom auprès des chevaux de voltige.

Je travaille depuis 11 ans auprès du public handicapé dans une recherche de mieux être avec les personnes dites « différentes ».

…A une codification de l’équitation « éthologique »

Il y a maintenant un certain nombre d’années ma jument Maiyun avait des difficultés à entrer dans le camion jusqu’à refuser totalement d’y entrer. Il a fallu faire un travail de désensibilisation total. J’ai fait appel à une  collègue spécialisée dans l’équitation western et l’éthologie.

Elle m’a donné des cours particuliers d’éthologie  pendant trois ans ce qui a été un grand changement par rapport à la notion classique de l’enseignement équestre. Si je pratiquais l’équitation éthologique jusqu’à maintenant, cette formation m’a permis de codifier certaines pratiques. J’ai réalisé que l’équitation dite « éthologique » était un outil de travail génial. S’adapter à chaque cheval devient plus facile du fait que l’on peut lire ce cheval plus facilement. Le travail auprès du public handicapé et l’éthologie m’ont beaucoup orientée vers l’étude comportementale humaine et équine.

Contact

Mon numéro de téléphone : 06 16 87 23 12

Pour me contacter par e-mail : Cliquez ici

 

« Formules » et lieux des cours

Lieux des cours

Au Paddock, le Parc d’Activité Nature à Forcé.

Hors site : En club ou en privé. Déplacements possibles, à discuter.


« Formules » et honoraires : 

Je propose des cours aux cavaliers, propriétaires ou non et propose également le travail des chevaux. Bien entendu, dans un souci de cohérence, il faut que le propriétaire soit réellement impliqué dans la démarche d’équitation comportementale et naturelle.

J’exerce dans le club du parc d’activité de Forcé où il est possible de louer les chevaux. Je peux me déplacer à domicile et en club sous réserve que celui-ci l’autorise. 

  • Prendre des cours

Au Paddock à Forcé :

10 euros/heure pour la location du cheval

30 euros /heure pour la prestation

Hors du site : 40 euros/heure sans location du cheval.

  • Faire un stage

Un stage permet une approche efficace de l’équitation comportementale et naturelle. Le rythme et le contenu du stage est adaptable au niveau de chacun et à ses attentes.

La durée du stage peut-être adaptée si nécessaire.

Exemple de tarif pour trois jours et demi en trois fois : 635 € par participant, location du cheval comprise.  Le règlement se fait en deux factures, l’une au club pour la location des chevaux, l’autre pour la formatrice.

Un aperçu de stage :

Travail avec le cheval en liberté et en main :

Étude de l’impact de nos comportements sur l’animal, l’effet miroir ; prise de conscience de son propre corps et de celui du cheval grâce aux techniques de respiration et de la visualisation.

Travail sur plusieurs chevaux de manière à bien comprendre et identifier les différences entre chaque animal.

Travail à cheval :

Enseignement sur l’adaptation physique du cavalier à cheval en accord avec les principes de l’équitation classique : s’équilibrer, faire avancer son cheval et le diriger tout en gardant souplesse et tonus, grâce à la respiration et la relaxation.

Pour qui ?

Les cavaliers débutants, à niveau  intermédiaire ou confirmé :

  • souhaitant acquérir un outil complémentaire à l’équitation classique pour mieux ressentir et comprendre le comportement du cheval dans sa globalité dans le but d’affiner leur relation au cheval et leur façon de monter.
  • ayant une certaine appréhension ou allant jusqu’à manifester des troubles d’équi-phobie, souhaitant découvrir une nouvelle approche de l’équitation et une nouvelle relation au cheval.

 

Le travail des chevaux :

  • de toutes disciplines : CSO, Dressage, CCE, Endurance, TREC, Western, Attelage, Courses…
  • de toutes races, âge ou sexe
  • de tous niveaux…

 

Ce que je ne fais pas :

Je propose un travail sur le couple cavalier/cheval. Il ne s’agit pas de jouer les pompiers en travaillant seulement sur un cheval qui aurait pris de très mauvaises habitudes.

Ceci étant dit, chaque situation est unique et tout est discutable.

L’équitation centrée et éthologique

Une harmonie du couple cavalier-cheval :

L’équitation « éthologique » ou « naturelle » est basée sur l’ « éthologie», une science qui vise à observer un être vivant dans son milieu naturel.

L’équitation naturelle consiste à observer et à comprendre le cheval. Elle se base sur la respiration, le regard, une écoute et une utilisation de son propre corps et de celui du cheval.

C’est un ensemble de techniques à la portée de tous, cavaliers débutants à confirmés, qui permet d’optimiser ses interactions avec le cheval et de développer un véritable lien avec celui-ci. Ces techniques de lecture du cheval permettent d’affiner la communication et sont applicables dans toutes les disciplines : l’obstacle, le dressage, la promenade…

Ces techniques sont très agréables à apprendre car elles permettent de développer une relation nouvelle avec le cheval. Il apprend à vous respecter et à vous apprécier car il comprend facilement le langage corporel que vous utilisez. Le cavalier devient alors un leader juste et protecteur plutôt qu’un « dominant ». Il se fait obéir sans violence et le cheval prend du plaisir à interagir.

En pratique :

Au sol puis sur la selle, on apprend à gagner la confiance du cheval en s’adressant à son mental. On apprend à développer ses facultés et à maintenir son intérêt en permanence.

L’équitation naturelle permet d’affiner son interaction avec le cheval et de le rendre plus disponible, permettant une amélioration de sa relation au cheval quelque soit la discipline pratiquée.

Elle va également permettre de résoudre des problèmes rencontrés par les cavaliers :

La reprise de confiance du cavalier en lui et son cheval, notamment pour les personnes qui ont de l’appréhension, qui se sont fait peur…

Travail sur les chevaux agressifs, peureux ou encore agités pour les propriétaires.

Résolution de certaines problématiques comme la peur du cheval à certains éléments par la désensibilisation.

Grâce à cette approche, vous pouvez résoudre sans violence des problèmes de comportement pour monter en se faisant plaisir en toute sécurité.